Blog

Le Financement Basé sur la Performance dans le Secteur de la Santé au Cameroun: Que les Résultats soient votre Quête, et les Changements vos Résultats

Emmanuel Maina Djoulde's picture
March 9, 2015
,

En tant que Président du Comité de Pilotage du Projet d’Appui aux Investissements dans le Secteur de la Santé au Cameroun, j’ai été agréablement surpris par le caractère innovant de l’approche « financement basé sur la performance » ; puis par sa capacité transformationnelle.

Car, croyez-moi, mettre en place le PBF a requis une certaine audace de la part de tous les acteurs !

En effet, le Financement basé sur la performance a su et pu démontrer, en peu de temps au Cameroun, sa capacité spectaculaire de porter un changement profond et systémique dans un environnement longtemps ruiné par la faiblesse endémique de l’appareil institutionnel de production des services et des soins de santé. Introduit dans un contexte marqué par un scepticisme d’autant plus marqué qu’il est nourri par des pratiques et usages valorisant peu les résultats, le Financement basé sur les résultats, est ici plus qu’une expérience pilote ; il est un véritable vecteur du changement et de production des résultats.

De manière méthodique, il a d’abord aidé à mieux appréhender et à mieux analyser le Secteur santé dans sa zone de mise en œuvre, avant de fournir, grâce à une adhésion rapide et ferme des toutes les catégories d’acteurs, des résultats inédits. Ces changements ne s’observent pas seulement dans l’amélioration rapide et souvent spectaculaire des indicateurs retenus.

Dans de nombreux centres de santé et hôpitaux, nous avons pu constater des améliorations considérables dans l’utilisation des services de sante maternels et infantiles. En plus de cela, la qualité des services de santé a augmenté de façon substantielle, en moyenne de 60%, depuis la mise en place du programme pilote. A travers les enquêtes communautaires, nous avons également pu nous rendre compte d’une amélioration de la satisfaction des patients de l’ordre de 30%.

Il s’exprime aussi, assez étonnement, dans sa capacité à apporter des solutions pratiques locales aux problèmes structurels du système de santé, que le niveau central peine à résoudre, tels que l’approvisionnement continu en médicaments, la gestion rationnelle des ressources humaines, la prise en charge des démunis, des catégories des populations éloignées de l’offres des soins, etc.

Arrivé à une étape charnière de son développement au Cameroun, le Financement basé sur la performance a, chose rare, non seulement justifié sa pertinence, mais mieux encore établi sa nécessité, dans un Secteur santé plus que jamais obligé d’accélérer ses résultats.

Grâce à ces résultats, des perspectives très prometteuses se profilent dans notre partenariat avec la Banque mondiale et d’autres partenaires techniques et financiers. Cette année déjà, les résultats d’une évaluation d’impact de l’approche seront rendus publics; la pleine appropriation du PBF par les structures locales sera effective après la fin du processus de transferts des compétences techniques des ONG internationales vers les structures locales; et le projet s’étendra des 4 régions méridionales actuelles vers les trois régions septentrionales supplémentaires qui sont les plus pauvres du pays. Un volet communautaire du PBF sera introduit dans ces nouvelles régions pour davantage renforcer sa proximité à la faible demande de soins de santé qui y prévaut.  Malgré le fait que les défis restent importants, cet agenda concourt en effet à la consolidation d’un plan de passage de l’approche à l’échelle du pays tout entier.



 

 

Add comment

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.